Intervention de Gaële Henri-Panabière (22 nov. 2019)

Dans le cadre du séminaire du RT 22 – Parcours de vie et dynamiques sociales, nous discuterons les travaux de Gaële Henri-Panabière, maître de conférences en sciences de l’éducation au CERLIS.

Son intervention est intitulée : “Biographies familiales et parcours scolaires atypiques : des conditions inégales de transmission culturelle dans les fratries”.

Quelques références :

Henri-Panabière Gaële, Des « héritiers » en échec scolaire, Paris, La Dispute, 2010, 190 p.

Henri-Panabière Gaële, « Élèves en difficultés de parents fortement diplômés. Une mise à l’épreuve empirique de la notion de transmission culturelle », Sociologie, 2010/4 (Vol. 1), p. 457-477.

Court Martine, Henri-Panabière Gaële, « La socialisation culturelle au sein de la famille : le rôle des frères et sœurs », Revue française de pédagogie, 2012/2 (n° 179), p. 5-16.

Henri-Panabière Gaële, « Éducation familiale et milieux sociaux : inégalités et socialisations différenciées », dans : Geneviève Bergonnier-Dupuy éd., Traité d’éducation familiale. Paris, Dunod, « Psycho Sup », 2013, p. 385-402.

Henri-Panabière Gaële, « Socialisations familiales et réussite scolaire. Des inégalités entre catégories sociales aux inégalités au sein de la fratrie », Idées économiques et sociales, 2018/1 (N° 191), p. 22-31.

Séance inaugurale du Séminaire international (RT 22 et RT 33)

Séminaire International “Parcours et famille” 2018/2019

Proposition des deux réseaux thématiques de l’Association  Française de Sociologie

le RT22 “Parcours de vie et dynamiques sociales” et le RT33 “Famille, vie privée, vie publique”

Ce que le parcours fait à la famille et ce que la famille fait au parcours.

L’expression de « parcours de vie » (life course) est utilisée pour définir un paradigme scientifique multidisciplinaire qui étudie le déroulement de la vie humaine dans son extension temporelle et dans son cadrage socio-historique (Elder, 1997). Christian Lalive d’Épinay et Dario Spini (2007) proposent la définition suivante du parcours : « Modèle de curriculum construit par la société et proposé aux individus comme principe organisateur du déroulement de leur vie. Système de normes dont découlent d’un côté des rôles d’âge, de l’autre des transitions associées à des âges typiques ; ce système, auquel répond tout un ensemble d’institutions, organise le flux de la vie humaine dans ses continuités (étapes) et dans ses discontinuités (transitions) ». Dans la construction des objets de recherche, le recours à la notion de parcours de vie permet d’approcher la diversité de ce qui se joue au niveau de la famille : celle dont les individus sont issus comme celle(s) qu’ils fondent.

Cette approche permet d’interroger les formes de socialisation, de conjugalité, de transmissions et de les relier aux autres sphères de la vie telles les formations scolaires et professionnelles, le travail et les loisirs, les orientations et engagements politiques, les migrations, les mobilités professionnelles, sociales et géographiques des membres de la famille, pour n’en citer que quelques-unes. Inversement, s’intéresser à ces diverses dimensions familiales apporte des clefs de compréhension des autres domaines de la vie.

 

Note méthodologique de fonctionnement du séminaire :

Il est attendu dans ce séminaire un fonctionnement en atelier c’est-à-dire que la question du parcours devra être abordée  dans une de ses dominantes ou spécificités replacées dans le contexte de la famille. Chacun saisissant l’occasion de convoquer le parcours dans ces recherches. Les communications attendues pourront être expérimentales, elles ne seront en aucun cas des communications formelles et fermées à la réflexion.

 

Le séminaire se déroulera en 4 demi journées de 13 h à  17h, (Les 15/03 ; 18 /05, une séance en juin, une séance en septembre à confirmer)

 

Programme 

 

La première séance inaugurale aura lieu le jeudi 15 mars  à l’université  Paris Descartes (métro Saint Germain) en salle de Broglie A bâtiment central  1er étage, de 13h 30 à 17h00

 

13h30 à13h45 : Accueil

 

13h 45

« Les parcours de vie : une introduction »

Stefano Cavalli, Docteur en sociologie, est professeur à  University of Applied Sciences and Arts of Southern Switzerland (SUPSI – Suisse).

 

14h45-15h00 : Pause

 

15h00

« Les relations intergénérationnelles au prisme du parcours »

 

Elsa Ramos, Maître de conférences, HDR, Université Paris Descartes, chercheure du CERLIS.

« Le nouveau parcours amoureux des étudiantes -région parisienne, France, XXIème siècle- »

Christophe Giraud, PU, Université Paris Descartes, chercheur du CERLIS.

 

16h15 : Questions et débats avec la salle

 

Discutantes : Catherine Négroni, MCF, Université de Lille, CLERSE et Pierrine Robin, MCF Université Paris Est Créteil, (UPEC), LIRTES.